Espace adhérent

J'ai oublié mon mot de passe


Les activités



La rubrique Stages et emploi, en page d'accueil de notre site, vous donne accès chaque jour à près de 100 nouvelles annonces de stages, d’emplois (CDD ou CDI) émanant de grandes entreprises françaises et internationales, avec contacts directs des recruteurs.
C'est aussi, pour les lycéens, autant d'idées de métiers à interroger, de formations à suivre pour acquérir des compétences concrètes, utiles, demandées, et travailler votre "savoir être".

Jeudi 22 juin, à 18h, Patrick Sorin, proviseur de la cité scolaire Janson de Sailly et Christophe Stalla-Bourdillon, président de l’AEJS, installaient avec Claude Bataille le fanion du 2e Choc à l'entrée de la galerie du 106.
Une place d'honneur pour que chacun se souvienne et puisse s'approprier le message de ceux qui se sont battus pour des idées fortes et pour notre liberté.

Après avoir signé plusieurs biographies consacrées à Yves Saint-Laurent, Marie-Laure de Noailles, après avoir fait parler de leur plus bel âge de grands octogénaires affranchis, consacré un livre à la maison Lancel, Laurence Benaïm a voulu, très naturellement, remettre dans les projecteurs et rendre hommage à son tour à Jean-Michel Frank, grand décorateur et créateur des années folles, injustement oublié.

Vendredi 31 mars 2017, 4h30 du matin. La fine fleur de l’AEJS et l’état-major de la cité scolaire Janson de Sailly retrouvent au pied de la tour de Rungis, mauve dans la nuit noire, Francis Lefèvre, secrétaire général de la Semmaris, membre du conseil d’administration de l’AEJS, pour une visite VIP qui, en près de quatre heures, leur permettra de découvrir les entrailles du plus grand marché de produits frais au monde.


1944-2014 : trois jours de commémoration autour de Masevaux


Novembre 2014
Le 70e anniversaire de la libération de la vallée de la Doller par le bataillon Janson de Sailly - dit « 2ème choc » - a pris cette année un relief particulier : marche du souvenir, des dépôts de gerbes et temps de recueillement devant les monuments aux morts de Sickert, Sausheim, Richwiller, au col du Hunsrück, à Bourbach-le-haut et à Masevaux, mais aussi par des rencontres entre élèves et libérateurs, une messe, un concert et un dîner dansant !

En prélude aux cérémonies commémoratives, les élèves et leurs accompagnateurs ont visité le camp de Struthof, seul camp de concentration sur le territoire français.

Trois grands témoins au rang des libérateurs, vingt-cinq élèves de 3ème et 1ère de Janson accompagnés par deux professeurs d’histoire, une documentaliste du centre de documentation et d’information (le CDI), le proviseur de la cité scolaire et le principal adjoint responsable du collège, une ancienne proviseur et Jacques Dehollain pour l’AEJS avaient tenu à faire ensemble le déplacement et participer à ces trois journées commémoratives, aussi chaleureuses qu’émouvantes.

Plaisir de se retrouver et de commémorer, de se recueillir et de faire la fête, plaisir d’échanger avec des hôtes accueillants et généreux, et des élèves particulièrement attentifs et impliqués, remarquablement préparés et accompagnés par leurs professeurs et l’encadrement du collège et du lycée.Retour ligne automatique
Trois journées exemplaires, et mémorables. Indiscutablement.

 

photos : Jean-Marc Bellot


 
 


Commentaire


Aucun commentaire pour le moment.

Publier un commentaire


Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Revenir à l'accueil - Revenir à la liste des actualités